Créer le fichier authors.txt pour la migration SVN vers Git

Créer un fichier le le nommer commce ceci :
authors.txt
Ensuite saisir à l’intérieur les utilisateurs en respectant cette syntaxe :
usersvn = Prenom Nom <adresse@mail.com>
Exemple :
admin = Alexandre Barbus <barbuslex@gmail.com>

Migrer de SVN à Git

  1. Prérequis

Git-scm 2.9.3 (32 bits)
Sur windows 64 bits, la commande git-svn ne fonctionne pas avec git 64 bits. Il faut utiliser la version 32 bits de Git même sur un Windows 64 bits.
Lancer Git Bash
Dans un répertoire provisoire, nous allons récupérer le contenu des sources présent sur SVN.
Pour cela il suffit de créer un répertoire provisoire :
cd /c/repo/git
mkdir SVN
cd SVN
  1. Clone votre projet SVN avec git-svn

Il faut, ensuite, récupérer les sources de chaque projet SVN avec Git avec cette commande :
git svn clone svn://svn/project/ --prefix="" -A /c/temp/authors.txt --trunk=trunk --tags=tags ~/temp
Attention à bien mettre le caractère / à la fin du projet SVN. Le fichier authors.txt étant généré en respectant cette procédure.
  1. Push vers un dépôt .git vide

Nous allons maintenant créer un dépôt .git vide :
git init --bare ~/new-bare.git

<div>cd ~/new-bare.git</div>


<div>
git symbolic-ref HEAD refs/heads/trunk
Maintenant, vous n’avez plus qu’à envoyer votre repository vers le dépôt fraichement créé :
cd ~/temp
git remote add bare ~/new-bare.git
git config remote.bare.push 'refs/remotes/*:refs/heads/*'  && git push bare
Maintenant, vous pouvez supprimer ~/temp en toute sécurité.
  1. Remplacement de trunk par master

Dans les dépôts subversion, la branche de développement s’appelle trunk. Dans GIT, il s’agit de la branche master. Nous allons donc renommer notre branche trunk en master :
cd ~/new-bare.git
git branch -m trunk master
  1. Nettoyage des tags et des branches

git-svn rend le nommage des branches et des tags très courts, de la forme tags/name, alors que GIT utilise des noms plus longs que ça pour s’y retrouver. Nous allons donc lancer une commande pour arranger tout ça :
cd ~/new-bare.git
git for-each-ref --format='%(refname)' refs/heads/tags |
cut -d / -f 4 |
while read ref
do
  git tag "$ref" "refs/heads/tags/$ref";
  git branch -D "tags/$ref";
done
Pour supprimer les tags avec @ il suffit de taper cette commande  dans le repo final :
git tag | grep @ | while read line; do git tag -d "$line"; done
  1. Copie du dépot vers votre serveur Git

Dernière étape : L’envoie du dépôt GIT vers votre dépôt GitHub, GitLab ou autres. Cette étape est relativement simple à effectuer. Voyez plutôt :
cd ~/new-bare.git
git remote add origin [GIT repo URL]
git push -f --tags origin refs/heads/*:refs/heads/*
C’est terminé !

Trouvez la bonne documentation pour développer vos applications

Voici une liste de site super utiles que j’utilise tout le temps pour consulter la documentation des technologies Web :

CSS :

http://cssreference.io/
http://www.w3schools.com/cssref/
https://developer.mozilla.org/fr/docs/Web/CSS/Reference

JS  :

https://developer.mozilla.org/fr/docs/Web/JavaScript/Reference
http://www.toutjavascript.com/reference/
http://www.w3schools.com/js/default.asp

HTML :

http://www.w3schools.com/html/default.asp

PHP :

http://www.w3schools.com/php/default.asp
http://php.net/

etc… etc… un peu long comme liste non ?

Et maintenant, la solution miracle… attention…

Heureusement pour nous développeur, d’autres ont été confrontés aux mêmex problèmes et ont réussi à trouver un moyen beaucoup plus simple d’avoir la documentation a portée de clic.

Voici quelques applications/sites très utiles qui rassemble toutes vos documentations sur une seule page en mode « hors ligne » :

http://devdocs.io/
https://zealdocs.org/

Pour mac : https://kapeli.com/dash

Ce mode « hors ligne » que propose ces applications fait un cache ou télécharge la documentation en local sur votre ordinateur qu’une seule fois ce qui vous permet à tout moment (même déconnecté d’internet) d’accéder à votre documentation.

Un moyen très simple de ne plus perdre la doc des yeux 😉

Amusez-vous, et surtout, gagnez du temps !

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous en connaissez d’autres…

Comparer 2 tags avec Git

Pour comparer les différences en 2 tags et ainsi générer un « changelog » de la nouvelle version de votre application il suffit de taper la commande suivante :
git shortlog oldTag..newTag
Sinon, cette commande pour plus de mise en forme :
git log --pretty=format:%s oldTag..newTag
Avec encore plus de mise en forme :
git log --pretty=format:"- %s" oldTag..newTag
Voilà !

Se connecter automatiquement avec OpenVPN

Deux méthodes en fonction de l’authenfication que nécessite le serveur OpenVPN :

Première méthode : Nom d’utilisateur et mot de passe (user/pass)

Cette méthode permet de vous connecter à votre VPN préféré sans avoir à saisir votre nom d’utilisateur et votre mot de passe à chaque connexion.

  • Rendez-vous dans le dossier d’installation d’OpenVPN (C:\Program Files\OpenVPN par défaut).
  • Ouvrir le dossier « config », contenant vos fichier de configuration .opvn
  • Créer un fichier user.key avec un éditeur de texte et y saisir les identifants de votre VPN comme ceci:
    User
    Password
  • Ouvrir le fichier .opvn de votre connexion VPN et ajouter cette directive  :
    auth-user-pass user.key

Deuxième méthode: Mot de passe uniquement (password only)

Certains serveurs OpenVPN demandent uniquement le mot de passe pour permettre la connexion car l’utilisateur est identifié par une clé privée cryptée.

Dans ce cas, la première méthode ci-dessus ne fonctionnera pas.

Utilisez plutôt cette méthode :

  • Rendez-vous dans le dossier d’installation d’OpenVPN (C:\Program Files\OpenVPN par défaut).
  • Ouvrir le dossier « config », contenant vos fichier de configuration .opvn
  • Créer un fichier pass.key avec un éditeur de texte et y saisir le mot de passe de votre VPN comme ceci:
    Password
  • Ouvrir le fichier .opvn de votre connexion VPN et ajouter cette directive  :
    askpass pass.key

 

Reconnectez-vous à votre VPN et ! magie !
Vous êtes connecté sans avoir à saisir vos identifiants !

Afficher le numéro de version Sharepoint 2013 (build number)

Lancer « Sharepoint Management Shell » et taper la commande suivante :

Get-SPFarm | Select BuildVersion

Sinon, à partir du registre :

HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Office Server\12.0
ou
HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Office Server\14.0

et

HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Shared Tools\Web Server Extensions\12.0
ou
HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Shared Tools\Web Server Extensions\14.0

Nom de la clé : Version

Voici un site pour identifier à quel Cumulative Updates appartient un Build Number :
https://buildnumbers.wordpress.com/sharepoint/

Playlist Pre-Summer 2012

Playlist Pre-Summer 2011

Playlist du soleil 2010

Playlist Janvier-Février 2010

© 2017 barbuslex

Theme by Anders NorénUp ↑